L’imprimerie traditionnelle ou la lente descente aux enfers

offset

L’industrie de l’imprimerie en Europe et en particulier en France est depuis plusieurs années en sur capacité de production.

Il y a actuellement 4500 imprimeurs en France. Les projections donnent 1500 imprimeurs à l’horizon 2030. Il se ferme en moyenne 2 imprimeries en France actuellement.

Pourquoi cette industrie est en sur capacité de production ?

- La technologie Offset vit ses dernières années. Elle a rangé dans la catégorie pièce de musée la technologie typographique dans les années 50. La technologie dite numérique fait de même actuellement, en particulier sur les petits et moyens tirages.

- Les travaux « de ville », à savoir cartes de visite, têtes de lettre, enveloppes sont en voies de disparition. Les raisons sont multiples. La plupart des entreprises ont leurs têtes de lettre directement incorporées à leurs traitements de textes, elles envoient moins de courriers papier et de plus en plus d’e-mail. Et pour imprimer 250 cartes de visite, caler une presse offset n’est pas rentable si l’imprimeur veut pouvoir vendre à un prix acceptable pour son client.

- Les délais demandés par les clients sont de plus en plus courts. Or, pour faire un bel imprimé en offset, il y a un grand nombre d’opérations qui demandent beaucoup de temps. Entre 2 « jobs », il faut au minimum 20 minutes, avec une presse offset moderne. A cela, vous rajouter la fabrication des plaques, des formes imprimantes, la vérification des fichiers informatiques, le temps de séchage de l’encre offset, le temps du façonnage (coupe, pliage, gauffrage, etc…), il est impossible d’avoir le soir ses imprimés commandés le matin même. Il faut au minimum 48h, dans la cas où tout se passe parfaitement bien. Avec le numérique, on supprime toutes les opérations en amont de l’impression, ce qu’on appelle le pré-presse.

- Les fabricants de matériel vont mal. Des 3 allemands, Man Roland a déposé le bilan fin 2011 (1 milliard d’euros de CA). Heidelberg émet toutes les semaines sur les marchés financiers un grand nombre d’obligations pour assurer le paiement de ses charges très lourdes (1,2 milliard d’euros de CA). KBA sort à peu près la tête de l’eau. Mais ils misent sur 2 marchés très spécifiques. Le très grand format (impressions sur des feuilles de 120*160cm) et les presses offset destinées au marché du packaging de luxe essentiellement. Les japonais, ce n’est pas mieux. Shinohara a été absorbé par un industriel chinois suite à son dépôt de bilan. On ne sait pas trop encore ce que ça donnera, les premières presses de ce nouvel acteur viennent tout juste de sortir. Komori (1 milliards d’euros de CA) va au plus mal. J’ai pu avoir en main une partie du bilan de Komori monde, le commissaire aux comptes japonais dit clairement qu’il reste 3 à 5 ans à vivre à cette entreprise, aux vues des disponibilités financières. Ryobi (le même qui fait des perceuses) se porte très mal en France. Il est question que son distributeur Français arrête purement et simplement la distribution. Au niveau mondial, la division offset est en très nette perte. Mais ces pertes sont noyées dans le résultat global de l’entreprise. D’autant plus que leur métier principal est de fondre des culasses et des boîtes de vitesses pour les constructeurs automobiles japonais principalement. Reste Mitsubishi. La situation est similaire à Ryobi. A la différence que Mitsubishi a l’intelligence de faire profiter aux autres activités du groupe les innovations de l’offset. Il se murmure que Mitsubishi aurait la volonté d’arrêter l’offset dans les très prochaines années.

En conclusion, le monde des industries graphiques, en particulier l’offset est en très profonde mutation. La technologie actuelle est vouée à disparaître dans les 20 années à venir, malgré les innovations apparues depuis 7 ou 8 ans. Elles ne sont pas suffisantes pour stopper l’hémorragie du volume d’imprimés.

0 Réponses à “L’imprimerie traditionnelle ou la lente descente aux enfers”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...